Média·Non classé·Politique

La fausse polémique sur le vrai débat politique de ce soir.

Ce soir à 20 h 30 sur TF1 se tiendra une confrontation inédite dans la Vème République, un débat télévisé avant le premier tour de l’élection présidentielle qui opposera les cinq candidats favoris des sondages : Jean-Luc Melechon, Benoit Hamon, Emmanuelle Macron, François Fillon et Marine Lepen.

Vous avez dit cinq ?

Difficile de ne pas être surpris par ce choix de cinq candidats quand on sait qu’ils sont onze à avoir obtenu leurs parrainages et à être officiellement candidats à la présidentielle.

Or, en optant pour ce format la chaine d’information privée donne le sentiment d’un traitement différencié entre ceux qui seraient les vrais candidats et les autres… marginalisés.

TF1 a beau se défendre en libérant des créneaux dans son journal de vingt heure aux 6 autres candidats, la différence de format et de traitement reste indéniable et la polémique continue d’enfler : TF1 choisit ses chouchous, les met en avant et vole le scrutin aux français en violant la démocratie !

La démocratie, elle a bon dos quand même.

Loin de moi l’idée de vouloir défendre coute que coute la chaine privée, néanmoins sur ce coup là les critiques formulées à son encontre sont un brin exagérées.

En effet, on reproche le caractère anti-démocratique de ce débat ; mais d’un autre coté il faut voir également quel est le critère déterminant pour que TF1 fasse son choix ? Ce sont les sondages !

Depuis des semaines, les sondages donnent des scores assez importants aux cinq candidats choisis par la chaine : ensemble ils totalisent plus de 80 % du corps électoral !

Ces sondages même si ils peuvent se tromper en partie, même si ils ont une marge d’erreur et qu’il ne faut pas les prendre au premier degré, ils donnent néanmoins une tendance, une idée sur le paysage politique du pays.

Si Marine LePen et Emmanuelle Macron ne sont pas assurés d’arriver au second tour de la présidentielle en dépit de leur score dans les sondages, bien naïf est celui qui imagine subitement Nathalie Arthaud réunir 40 % du scrutin en renvoyant les deux favoris à 2 %.

C’est pourquoi le choix de TF1 n’est pas aussi anti-démocratique qu’on le dit ; en réalité la chaine organise un débat avec les candidats qui intéressent réellement les français… D’une certaine manière ce sont les français, par les sondages, qui ont voulu ce débat avec ces candidats là.

Hypocrisie généralisée autour de ce débat

De la part de TF1 pour commencer

La chaine privée n’est pas exempt de tout reproche ; elle organise quand même ce qui se veut être un grand moment de démocratie et de débat pour l’avenir du pays.

La vérité pour elle c’est qu’en optant pour ce format à cinq, la chaine n’a pas lu mon article avant en se demandant si c’était démocratique ou pas.

Non le but étant pour elle de réaliser des scores d’audience avant tout.

Quitte à rentrer dans le détail pendant une demi-heure du programme de Cheminade autant le faire à 3 h du matin afin de s’assurer qu’il n’y a personne devant l’écran.

A l’inverse, quoi de mieux à 20 h 30 que de réunir les cinq candidats majeurs faisant la promesse de jolis clashs en perspective ? Car il n’y aura certainement pas le temps de rentrer dans le fond… Il est plus question de créer un évènement type « jeu du cirque » où chacun viendra voir son poulain étriller le voisin (même si il ne se passera probablement rien).

TF1 ne cherche pas à influencer le vote en mettant en avant certains candidats… non leur logique reste une logique d’audience mais ça, çà ne change pas.

De la part des candidats

Que ça soit Nicolas Dupont-Aignan quittant le 20 h de TF1 pour marquer son mécontentement ou Asselineau qui demande « moins de temps de parole à ceux dont on connait tout », la vérité c’est que les petits candidats aiment à penser qu’il y aurait des millions d’électeurs cachés dans un coin, qui n’attendaient qu’eux pour se ruer vers les urnes.

C’est difficile à admettre pour ces petits candidats… mais l’électeur français moyen n’a pas forcément l’envie ni le temps d’aller éplucher un programme de cinquante pages pour se décider.

Un électeur n’est pas un esprit vierge de tout, attendant patiemment les programmes pour les lire assidument, en établissant des fiches de lecture avec des tableaux comparatifs pour ensuite se positionner.

Aujourd’hui, nous sommes dans une société d’image et de buzz où il faut avant tout marquer les esprits pour percer, se faire connaitre et ainsi envisager sérieusement la victoire.

C’est ce qu’à su faire Macron en devenant ministre avant de claquer la porte avec ce petit coté transgressif lui donnant l’image du rebelle charismatique qui séduit une grande partie de l’électorat.

C’est ce qu’essaye de faire Dupont-Aignan en quittant le plateau de 20 heures car… au fond… quand bien même il aurait été invité au débat, il y a peu de chance qu’il gagne 10 points en cognant sur l’ambulance Fillon.

C’est ce que n’ont pas compris Arthaud ou Poutou qui donnent l’impression d’être des radicaux de la CGT incapables de s’entendre avec qui que ce soit et réitérant des candidatures désespérées.

Les Français également

Sont hypocrites ceux qui critiquent le format de ce débat, en se plaignant qu’ils ne pourront pas entendre les propositions de Jean Lassalle ou de Jacques Cheminade. Alors que la plupart des spectateurs de ce soir auront déjà, de toute façon, déjà une idée sur l’un ou l’autre des cinq candidats présents pour qui ils vont voter.

Il est vrai que les médias jouent un rôle particulièrement important de mise en avant de tel ou tel personnalité qui pourront potentiellement percer un jour ; mais cette mise en avant des médias ne se limite pas à un débat fixé 30 jours avant le premier tour.

Non c’est une mise en avant qui se joue bien avant, en amont, et qui ne peut prendre qu’à la faveur d’idées nouvelles, le charisme aidant.

 

 

 

 

 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s