Média

Patron Incognito : M6 replonge dans la fange télévisuelle.

En regardant le programme télé, quelle ne fut pas ma surprise lorsque j’ai découvert que ce soir, à 21 heure, M6 diffusait un nouveau numéro de son « magazine de société » : Patron incognito !

En effet, j’ai toujours pensé que cette émission était un incident culturel, une erreur basée sur un mauvais concept et qu’elle avait fini par disparaitre… ou bien qu’elle aurait rejoind les méandres de la télé-poubelle aux coté des anges de la télé-réalité, des ch’tis à Ibiza et autres conneries du même genre.

« Patron Incognito » c’est quoi ?

Adaptation du programme britannique Undercover Boss, importée en France par la société Endemol (La Ferme Célébrités, Secret Story, L’amour est aveugle…), « Patron Incognito » se veut être un « docu-réalité » dans lequel un patron se déguise pour infiltrer incognito sa propre entreprise.

Il effectuera une série de stages à plusieurs postes différents, travaillant aux cotés d’un salarié, avant de convoquer ce dernier à la fin de l’émission pour lui faire part de ses reproches, de ses griefs, mais aussi de messages mièvres vantant les qualités du salarié, sa motivation et sa dévotion pour l’entreprise.

Un concept malsain !

Dès le départ se pose un problème d’éthique dans cette émission avec un parti pris assez agaçant.

Le patron, est toujours montré comme étant le personnage bienveillant qui est soucieux des conditions de travail de ses salariés ; ainsi que du bon fonctionnement de son entreprise pour l’intérêt collectif.

Le salarié lui, étant l’être perfectible avec des qualités et des défauts, pas méchant certes… mais pas toujours aussi rigoureux qu’il devrait l’être.

D’ailleurs qu’il n’espère pas à la fin de l’émission une augmentation ; une tape sur l’épaule, un discours d’encouragement ou une formation, c’est tout ce qu’il peut obtenir et ça tombe bien car c’est tout ce qu’il souhaite pour pouvoir faire son travail encore mieux. .

Une réalisation bancale

Le problème récurrent avec ce genre de programme, c’est qu’ils se présentent comme étant des « docu-réalité » ; or à l’instar de la « tété-réalité », on a du mal à voir où se trouve cette soit disant réalité.

En effet les « sujets observés » sont constamment filmés pendant l’émission. Dès lors cela remet en question l’authenticité des images qui sont prises.

Il est très facile pour un patron de se montrer prévenant, bienveillant et compréhensif envers ses salariés dès lors qu’il se sait filmé. Or c’est loin d’être toujours la réalité : dans une société où il y a 6 000 000 de chômeurs et 3 000 000 millions de travailleurs précaires, de plus en plus d’entreprises optent pour un mode de management plus directif.

Cherchez bien autour de vous et je suis à peu près sur que tout le monde aura comme moi, fait le constat qu’il existe des patrons dont le bien-être des salariés est la dernière de leur préoccupation.

Pour les salariés aussi l’observation est faussée… Un salarié ne réagira pas de la même façon face à la caméra que dans une situation réelle : c’est le fameux effet Hawthorne.

On en vient donc à se demander si employeurs et salariés agissent de manière naturelle, faussée, voir trafiquée (?). Ce qui ne serait pas nouveau d’ailleurs, comme nous l’a déjà montré l’humoriste Rémi Gaillard qui avait piégé l’émission Confession Intime de TF1 en expliquant comment la production demandait aux protagonistes de jouer la comédie pour simuler des situations se voulant réels.

Et le message dans tout ça ?

Endemol s’est fait une spécialité en mélangeant les genre, le tout et n’importe quoi dans le but d’abrutir au maximum le spectateur : ainsi Patron Incognito est une sorte de mélange improbable entre « surprise sur prise« et la « télé-réalité-poubelle ».

Le spectateur pose son cerveau sur le coté en regardant ce programme familiale, où on va bien s’amuser à voir un chef d’entreprise se grimer à la manière d’un Patrick Sebastien dans les années 90.

Et que c’est drôle de voir ce chef d’entreprise qui doit garder l’anonymat, et ne pas se faire reconnaitre ; qu’est-ce qu’on se marre de voir l’employé – hi hi – fumer une cigarette alors qu’il a pas le droit à cet endroit – hi hi – et qu’il en propose une à son patron mais qu’il ne sait pas que c’est son patron – ha ha ha.

Puis si rire de bon cœur ne suffit pas, alors on peut toujours espérer le clash à la fin, grand moment de suspens : l’employé va t’il coller une droite à son patron pour la supercherie ? Va t’il se faire virer, cet incapable qui ne fait pas bien son travail ?

Divers ressorts sur lesquels on joue pour tenir le spectateur en haleine, en glissant au passage, un petit coup de propagande patronale histoire d’agrémenter le tout :

« Travailleur, travailleuse, il faut aimer ton travail et être dévoué ; en échange tu aura la reconnaissance et la gratitude éternelle de ton gentil patron qui fait son possible pour le bien de tous. »

Ah et sinon, il parait que le PDG de Whirlpool était très intéressé pour participer à l’émission mais que cela ne se fera peut être pas pour des problèmes d’agenda.

 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s