Média·Politique

Macron fan de foot ? Qu’est-ce qu’on s’en fout ?

Il y a des jours comme ça où l’on allume la télé, avant d’avoir brusquement la nausée… Ce genre de journée qui donne envie d’aller se recoucher tant on a l’impression qu’on est en train de rêver.

Aujourd’hui l’actualité en France tourne autour d’une seule et unique chose : la visite d’Emmanuel Macron et de sa femme (oui oui il faut le préciser) à Clairefontaine pour encourager les bleus.

Une « tradition » qui a débutée avec Jacques Chirac en 1998 et qui s’est répétée avec Nicolas Sarkozy puis François HollandeEmmanuel Macron ne déroge pas à la règle et vient lui aussi avec ses caméras pour mettre en scène son supposé amour profond pour le ballon rond.

haannn trop mignon cet instant volé qui transpire l’authenticité

Un amour profond pour le foot ?

Comme je viens de le dire plus haut, concrètement on s’en fout!

Ce n’est pas là dessus qu’on attend le président de la république mais sur le chômage, le pouvoir d’achat, la sécurité et j’en passe… certainement pas sur les résultats sportifs d’une équipe de football.

La ficelle est grosse, il s’agit uniquement d’une opération de communication destinée à gonfler la popularité du président en essayant de l’associer à l’hypothétique victoire lors de la coupe du monde.

Et bien évidemment on ne parlera pas de la passion de Macron pour le squash, le golf ou le curling ; non bien sur on choisit le foot qui est, comme par hasard, le sport le plus populaire en France et qui parle à un maximum de personnes.

Dans tous les cas, que Macron aime réellement le foot ou pas, il y a un malaise avec ce genre de visite :

  • Soit il n’aime pas le foot, et on est clairement dans une opération de communication hypocrite, visant à tromper les gens pour qu’ils se sentent plus « proches » du président.
  • Soit il aime sincèrement le foot et alors on peut se demander si le président de la république n’a pas autre chose à faire que d’organiser des visites officielles qui sont plus de l’ordre du loisir personnel que de l’intérêt supérieur de la nation.

A quand le jour où l’information sera consacrée entièrement au déplacement du chef de l’Etat à Disneyland Paris ?  Préfère t’il Mickey ou Donald ? Quels conseils donnerait-il à l’oncle Picsou pour mettre son argent à l’abri ?

3 conseils en guise de bras d’honneur

C’est l’information essentiel qui ressort du discours d’Emmanuel Macron à l’équipe de France, ce dernier a prodigué 3 conseils sans lesquels il est clair que notre sélection nationale n’aurait aucune chance.

C’est bien connu qu’en devenant président de la république on obtient une sorte d’illumination footballistique qui légitime le fait d’aller prodiguer des conseils au staff qui n’y connait rien.

Voici donc les « trois valeurs cardinales » (comme le dit si bien notre président) :

  • Rester unis

Un conseil simple et plein de bon sens à priori, mais venant de la part du « président des riches », qui passe son temps à élargir la fracture sociale entre ceux qui réussissent et ceux qui ne sont rien, on peut se poser des questions.

Macron prône un modèle où l’individualisme et la réussite personnel sont au centre de tout ; dès lors on est en droit de rire quand on l’entend parler d’unité. Le président aurait gagné en cohérence si il avait suggéré à Antoine Griezmann de conserver le ballon au milieu de terrain avant de dribbler toute la défense pour aller tromper le gardien.

  • Avoir le sens de l’effort

De quel effort parle-t’il ? Lui le fils de médecins, né avec une cuillère en argent dans la bouche et qui n’a jamais eu trop l’occasion de se confronter à des situations périlleuses ?

Le président demande aujourd’hui des efforts à l’équipe de France, tout comme il en demande aux classes populaire… Sauf que nombreux sont ceux à faire des efforts et qui n’en tirent aucun bénéfice.

Macron a-t-il seulement conscience que dans le foot comme dans la vie, les efforts ne suffisent pas toujours pour obtenir des résultats ?

  • Avoir confiance

D’une certaine façon, on peut traduire ce conseil par : « l’espoir fait vivre »… Là encore c’est assez culotté de donner ce genre de conseil dans le même temps où l’on augmente la CSG pour nos retraités, où l’on baisse les prestations sociales et où l’on matraque le peuple avec toujours plus de taxes.

Oui il faut garder confiance… C’est ce qu’il désire plus que tout notre président car du temps que nous restons confiants alors il peut continuer sa politique sans avoir à craindre la colère du peuple.

Une chose est sûre, c’est qu’on peut être uni derrière notre sélection nationale, avoir confiance en elle et vouloir qu’elle se donne à fond.

Ça ne nous enlèvera pas ce gout amer qui traîne au fond de la gorge, lorsque l’on assiste à cette séquence politique du jour grand-guignolesque où notre cher président se pavane à Clairefontaine, pendant que les français se démènent pour tenter de gagner leur vie dignement.

Le moment venu où il sera question d’une énième réforme des retraites, devrons nous laisser couler du moment que l’équipe de France atteigne au moins les demi-finales ?

 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s