Politique

Le bras d’honneur du gouvernement à l’égard du patrimoine français.

En France depuis quelques années, on sent bien émerger la volonté de préserver le patrimoine historique et culturel en danger.

Des milliers de sites classés comme des châteaux, des remparts ou des églises, font parties de ce qu’on appelle le patrimoine national et ont besoin d’être rénovés car ils auraient une grande importance pour beaucoup de français.

Faudrait pas en arriver là !

Du coup l’année dernière, Emmanuel Macron sensible à ce combat, a décidé de confier une mission allant dans ce sens à l’animateur Stéphane Bern… j’ai ris.

Un People en Macronie

Je n’ai rien contre Stéphane Bern en particulier, ni contre lui, ni contre ce qu’il fait.

Au contraire, j’ai même tendance à penser qu’il est sincère dans son engagement pour la sauvegarde du patrimoine et qu’en cela il pourrait être un bon choix.

Là où j’ai ris jaune, c’est que j’ai toujours un peu de mal avec le mélange des genres entre les « politiques » et les « people »

Souvent j’ai l’impression qu’on les choisit plus pour une question d’image et de popularité, que pour une question de compétences… mais bon pourquoi pas.

Paraît qu’on a proposé le ministère de l’intérieur à Valérie Damidot.

Puis j’ai été une nouvelle fois sceptique lorsque j’ai appris que la grande idée de Stéphane Bern était de créer un loto pour financer la restauration du patrimoine.

Le jeu, est-il un remède à tout ?

Début septembre, Stéphane Bern lance ses fameux jeux du patrimoine !

En concertation avec la Française des jeux, celui-ci propose un super jackpot de 13 M d’Euros qu’on peut remporter en jouant une grille de loto à 3 €.

En parallèle, des tickets à gratter sont mis en circulation dans les points de vente de la française des jeux, comptant chacun 15 € l’un.

L’idée m’a laissé perplexe… d’un côté on nous explique que préserver le patrimoine français est quelque chose de primordial, qu’il faudrait tous faire un effort pour sauvegarder nos monuments qui contribuent à la richesse de notre territoire.

Et d’un autre côté pour mener à bien cette mission de la plus haute importance, on mise tout sur l’addiction au jeu des français ?

D’accord, sans ce jeu, les français n’auraient peut-être pas donné autant mais quand même… mais c’est tout de même assez malheureux je trouve, de devoir compter sur ce genre de méthode pour lever des fonds servant à financer une cause qu’on nous vend comme « fondamentale » !

C’est un peu comme si je vous disais que la cathédrale de Reims, la cathédrale de Paris et la Cathédrale de Strasbourg étaient en danger, et que du coup nous allions jouer aux dés pour savoir laquelle nous allions sauver…

Déjà la nomination de Stéphane Bern, puis cette idée de sauver le patrimoine de manière récréative… ça donne un peu le sentiment que la société du spectacle a pris trop de place dans notre pays.

A quand une émission de télé-réalité au cœur d’un magnifique château de la Loire où l’on demandera aux candidats de rénover la bâtisse sous peine d’être éliminé ?

Déconnez pas… Si Stephane Bern lit cet article il pourrait reprendre l’idée.

A quand « le jeu » pour résoudre le problème des retraites tant qu’à faire -_-

Le gouvernement n’aime pas perdre !

Si je n’aime pas la forme, autant sur le fond on peut dire que ça partait d’un bon sentiment.

Là où le bas blesse c’est quand on comprend que le gouvernement, non content de se dédouaner du sujet en confiant la mission à Stéphane Bern, se permet en plus de venir se servir en renflouant ces caisses sur le dos de ces fameux jeux !!

En effet, lorsque vous achetez un ticket à gratter alors naturellement vous payez dans ce ticket des taxes qui vont dans la poche du gouvernement. Rassurez vous l’état prélève aussi des taxes lorsque vous empochez des gains (comme ça, pas de jaloux).

Ce que personne n’a vu venir, c’est que le gouvernement allait prélever des taxes sur les jeux du patrimoine et que les dites taxes ne seraient pas affecter à la sauvegarde du-dit patrimoine, comme l’a gentiment expliqué notre ministre des comptes publics Gérald Darmanin.

Selon lui les jeux du patrimoine génèrent des taxes – comme tous les autres jeux – et ces taxes reviennent à l’état ! Ben pourquoi pas.

Sauf qu’il oublie de préciser que les dits jeux sont à l’initiative de l’état (puisque c’est Macron qui a confié une mission à Bern) et qu’à priori la personne achetant un ticket le fait avec l’idée de rendre un service d’intérêt public.

Stéphane Bern, on peut dire qu’il s’est fait Bern-é ……… (oué ok j’avoue elle est facile celle la)

 

D’ailleurs lorsque vous faites un don, celui ci vous octroie logiquement une défiscalisation lors de votre déclaration d’impôt sur le revenu.

L’état joue donc à gagnant-gagnant avec lui même puisqu’il contribue à sauvegarder le patrimoine sans rien dépenser, ET EN MÊME TEMPS il se permet de dégager un profit sur des taxes qu’il n’aurait pas perçu si il n’avait pas créé ce jeu en question.

Stéphane Bern est déjà monté au créneau pour critiquer cette belle entourloupe du gouvernement.

Une chose est sure, c’est que pour la préservation du patrimoine français, le gouvernement vient d’envoyer un signal fort !

Résultat de recherche d'images pour "bras d honneur"
Il n’en a rien à foutre !

 

Publicités

2 commentaires sur “Le bras d’honneur du gouvernement à l’égard du patrimoine français.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s