Politique

Castaner met le feu aux Champs-Élysées

Samedi 24 novembre, journée de mobilisation partout en France où on annonce l’acte 2 du mouvement des gilets jaunes.

J’allume mon téléviseur et que vois-je ? Des scènes de violences à Paris, des barricades érigées, des feux de joie qui brûlent sur la chaussée et des affrontements entre CRS et gilets jaunes.

Le Ministre de l’Intérieur pointe du doigt l’ultra-droite et la responsabilité de Marine Le Pen dans les débordements parisiens ; mais au bout d’un moment, de qui se moque-t’on ?

Un climat déjà bien tendu

Monsieur Castaner n’est peut être pas au courant, mais la situation en France est particulièrement tendue depuis samedi dernier et la première mobilisation des Gilets Jaunes !

Le peuple est en colère et il en a plein le dos !

Bien sur quand j’évoque le peuple je ne parle pas des 200 000 manifestants (selon la police) rassemblés la semaine dernière, mais des 3 français sur 4 disant soutenir le mouvement d’après moult sondages en dépit des blocages, des incidents et des annonces gouvernemental.

Difficile de feindre « la surprise » alors que les chaînes d’informations en continu ne parlent que de cette colère grandissante depuis plusieurs jours et que le gouvernement s’acharne à maintenir son cap en dépit des avertissements.

Résultat de recherche d'images pour "castaner"
« J’ai pourtant bien dit que j’interdisais de manifester pour défendre le droit de manifester ! »

Du coup on ne comprend pas trop les raisons de cette sortie de Christophe Castaner, serait-il possible que cette violence parisienne n’ait strictement rien à voir avec le mouvement des gilets jaunes ? Qu’il y ait un groupe d’ultra-droite qui vient de sortir dont ne sait où pour répondre à l’appel de Marine Le Pen au moment même où des gilets jaunes manifestent partout en France pacifiquement ? On est en droit d’en douter tant la coïncidence paraît saugrenue.

L’ultra-droite a bon dos

Castaner accuse Marine Le Pen d’être à l’origine de tout, or quand on regarde sur le fil tweeter de cette dernière, on trouve le tweet à l’origine de cette polémique :

Mouais… la cheffe de file du Rassemblement National pose la question de savoir pourquoi les français ne pourraient pas manifester sur les Champs-Élysées… on est assez loin des accusations lancées par le ministre de l’intérieur.

Alors certes, on voit dans le tweet que les Champs-Élysées sont mentionnés et donc on pourrait voir là une sorte de message codé à destination des milices fascistes.

Mais à ce compte là comment expliquer qu’il n’y ait pas eu de vagues de violences similaires à Fessenhein alors que le lieu eut été évoqué dans un précédent tweet ?

Bon d’accord vous me direz que dans le tweet du 23 novembre elle évoque les Champs-Élysées comme lieu de manifestation potentielle à la place du Champ-de-Mars… mais en même temps elle n’était pas la seule à dire dès le début qu’elle était contre ce parcage des gilets jaunes à cet endroit.

D’ailleurs le leader de la France Insoumise (qu’on ne peut accuser d’être d’extrême droite) le dit lui même :

Du coup on accuse et la France Insoumise, et le Rassemblement National d’être à l’origine de ces violences dans la capitale.

Résultat de recherche d'images pour "gilets jaunes grandes surface"
« Marion Maréchal a tweeté qu’elle faisait ses courses à Intermarché… du coup on est là !« 

Mais au bout d’un moment le mouvement des Gilets Jaunes est apolitique et on lui reproche déjà suffisamment d’être désorganisé et de ne pas avoir de leaders, du coup le gouvernement ne devrait-il pas commencer à se remettre en question avant de pointer du doigt Pierre Paul ou Jacques ?

D’autant plus qu’avec 75 % de français soutenant les Gilets Jaunes, il parait évident qu’on y trouve des personnes proches des deux formations politiques ayant réunis plus de 40 % des suffrages lors de la présidentielle de 2017.

Le vrai coupable s’est trahi lui même

On accuse aujourd’hui l’ultra-droite d’être derrière ce qui se passe aujourd’hui, le seul problème c’est que cette ultra-droite était aussi pointée du doigt la semaine dernière sans qu’il y ait de tels débordement dans les cortèges parisiens !

En réalité dès l’instant où le mouvement des Gilets Jaunes est né qu’on parlait déjà de groupuscules fascistes qui auraient été à l’initiative du mouvement or Castaner était forcé de reconnaître que l’ambiance du 17 novembre était bon enfant.

C’est ce même Castaner qui n’a eu de cesse de provoquer les gilets jaunes en multipliant les déclarations hasardeuses pour faire de l’intimidation.

Résultat de recherche d'images pour "edouard"
« On sent que notre politique conduit à des scènes d’anarchie et de violences, du coup on garde le cap »

A cela s’ajoute le mépris de l’exécutif refusant tout dialogue et choisissant volontairement la stratégie de laisser pourrir le conflit.

C’est assez paradoxale au final, de voir un ministre de l’intérieur pointer du doigt l’extrême droite pour des scènes de violence aujourd’hui, alors que c’est le premier ministre lui même qui prédisait des scènes d’anarchie dès le 18 novembre.

Deux grilles de lecture possible du coup :

Compte tenu du fait que cette taxe gazole à l’origine de tout, ne saurait sauver le monde d’un péril imminent (n’en déplaise aux écologistes qui me liront et qui reste persuadés que la pollution est une affaire franco-française).

On peut décemment prendre en considération la deuxième théorie qui revient à dire qu’Emmanuel Macron et son équipe à force de jouer avec le feu, ont fini par provoquer un incendie en plein Paris, et cherchent à instrumentaliser ce brasier de colère pour faire taire toute contestation. (Soit t’es En Marche, soit t’es un facho anarchiste de l’Ultra-droite)

Là question étant de savoir jusqu’où un gouvernement peut-il aller pour imposer ses choix au reste de la population ? Combien de blessés, combien de morts faudra-t-il avant que l’exécutif assume ses responsabilités dans les événements qui sont en train de se passer ?

Résultat de recherche d'images pour "macron"
« Pourquoi pas lever une taxe sur la pauvreté ? J’ai une bonne ouïe je devrai pouvoir entendre leur colère »

Une fois de plus on attend des français qu’ils se couchent et se montrent plus raisonnables que ceux qui nous gouvernent… ça peut marcher… mais pour combien de temps encore ?

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s