Politique

Gilets Jaunes : Génération.s rate le coche.

Depuis près de deux semaines, l’actualité française est marquée par les manifestations des Gilets Jaunes, un mouvement de contestation amorcé par la hausse des taxes sur le carburant et se nourrissant d’un ras-le-bol général dans le pays.

Face à cette vague populaire, les partis existants ont pu s’exprimer, donner leur position vis à vis de cette fronde, tout en évitant les accusations de récupération politique.

Le mouvement initié par Benoit Hamon n’est pas en reste et a eu l’occasion de donner son avis sur ce mouvement des gilets jaunes, mais quand on observe les positions de Génération.s sur la question, on se dit qu’il y a du souci à se faire.

À la limite du mépris de classe.

Quand on repense au diagnostic du pays fait par l’ancien candidat à la présidentielle, il aurait pu sembler légitime que Benoit Hamon et son mouvement embrayent sur la colère des gilets jaunes en dénonçant la politique de Macron :

  • Président hautain et méprisant.
  • Politique dans la continuité de tout ce qui existait jusqu’à maintenant.
  • Refus de faire évoluer notre société pour préparer le monde de demain.

L’idée même du fondateur de Génération-s était qu’il fallait apporter des solutions nouvelles en conduisant une politique radicalement différente, car celle qui était menée depuis des années mettant l’accent sur la croissance et la productivité nourrissait les populismes de par son inefficacité et précipiterait la catastrophe climatique annoncée.

Or quand le mouvement apolitique des gilets jaunes a commencé à émerger, très vite dans la base électorale de Génération-s on a commencé à les dénigrer, à les mépriser.

Tantôt on évoque « des égoïstes qui ne jurent que par leur bagnole« , tantôt ce sont « des fachos qui votent Le Pen » et même qu’on se demande « où ils étaient pendant les manifs sur la loi travail« 

Résultat de recherche d'images pour "au volant"
« On était dans nos Bagnoles pardi ! On passe nos vies dedans c’est évident ! »

À Génération-s on pratique l’entre-soi sectaire, on se regarde le nombril en philosophant sur des notions altruistes… mais juste des notions parce que « les gens » au fond, c’est quand même des cons.

Pourtant avec près de 8 français sur 10 qui soutiennent le mouvement, on peut raisonnablement envisager que tous ne sont pas des fachos fan de tuning et roulant en 4*4.

Et puis quel est le but de Génération-s ? Rassembler pour changer positivement le monde ? Ou bien rester à 6 % en attendant la fin du monde pour avoir la chance de lancer un « je te l’avais bien dit » ? On est en droit de se poser la question.

Un manque flagrant de perspicacité.

Si le gouvernement a augmenté les taxes sur le gazole, au départ, c’était soit disant pour assurer la transition écologique.

Du coup Génération.s s’est bien gardé d’apporter son soutient au mouvement des gilets jaunes car sur le principe de la hausse du diesel, il est d’accord.

Évidemment le diesel est une saloperie et ça, personne ne le niera (Faurisson est mort et même de son vivant je doute qu’il se promène sur ce blog), le problème c’est que très vite on pouvait comprendre qu’en filigrane il y avait un malaise bien plus profond au sein de l’opinion.

Alors là vous me direz que le malaise en question c’est le ras-le-bol fiscal en général, or Génération.s ne peut se rallier à un mouvement « poujadiste » car le système d’imposition est la base pour les services publics et pour la redistribution.

C’est vrai, mais on peut aussi se demander si c’est un ras-le-bol fiscal qui se joue en ce moment ou plus simplement un ras-le-bol de l’injustice fiscal !

Résultat de recherche d'images pour "bolloré"
« Je paye mon gazole comme tout le monde et j’en fais pas tout un plein plat »

L’une des clefs de cette colère c’est la suppression de l’ISF à laquelle on peut greffer la baisse des APL, la hausse de la CSG etc etc…

Toute la politique Macroniste repose sur cette idée de soutenir les plus grosses fortunes de ce pays en allant chercher l’argent sur une assiette de perception plus large.

Une politique autant injuste qu’elle est assumée et revendiquée par le président en place, ce qui devrait être une raison suffisante pour que le mouvement de Benoit Hamon affirme son soutient aux gilets jaunes avec plus de vigueur.

Encore une fois 8 français sur 10 soutiennent les Gilets Jaunes et parmi ceux là il y a sans nul doute des égoïstes anti-impôts en général, mais ces derniers se moquent éperdument du positionnement de Génération.s sur la question ; en revanche quid de tous les gilets jaunes qui manifestent leur colère face à une politique injuste socialement et qui voient que le seul courant de gauche donnant le ton est la France Insoumise ?

Sous prétexte que Génération.s craint la récupération politique, alors elle délaisse les sympathisants potentiels aux mains des extrêmes en leur faisant comprendre que leur détresse personnel passe après les enjeux écologiques… or l’un ne va pas sans l’autre !

Résultat de recherche d'images pour "hamon"
« Si tu veux voter pour moi, t’as intérêt à venir à pied, et sans gilet ! « 

Car lorsque l’on se soucie de la planète, ça n’est pas tant pour la planète elle même que pour nous autres, humbles citoyens qui la peuplont (à moins d’avoir une idéologie animiste selon laquelle la planète aurait une âme et ce genre de truc.) ; or comment reprocher un manque de fibre écologique à des gens qui ne savent même pas comment ils vont passer l’hiver ?

Un parti à côté de la plaque

A lire cet article on pourrait penser que Génération.s est contre le mouvement des gilets jaunes or, c’est un peu exagéré.

Le parti n’appelle pas ses adhérents à rejoindre les manifestations mais il apporte néanmoins un soutient timide… de loin… comme si au fond Benoit Hamon, n’était pas capable de sentir et de relayer une colère qui émane de la classe populaire.

C’est une des raisons majeurs qui l’a conduit à se faire déborder dans les grandes largeurs par Jean-Luc Mélenchon lors du débat du premier tour de l’élection présidentielle ; les français ont besoin qu’on leur propose une politique nouvelle et des solutions (ce que sait faire Hamon) mais ils ont aussi besoin de sentir que celui qui la porte partage leur même sentiment d’injustice (comme sait le faire Mélenchon)

Résultat de recherche d'images pour "hamon meeting"
« Face à l’urgence sociale je propose le revenu universel ! Mais si c’est Macron qui passe alors tant pis on fera avec 🙂 »

Nous sommes en train de traverser une crise majeure liée au pouvoir d’achat et à un sentiment d’injustice social, ça n’est peut être pas dans le calendrier de la formation politique de Benoit Hamon mais en de pareil circonstances on pourrait s’attendre à ce qu’il bouscule son emploi du temps et qu’il se positionne franchement sur la question !

Au lieu de ça, l’ex candidat à la présidentielle a fait savoir qu’il privilégiait samedi dernier les cortèges féministes contre la violence sexiste, un combat louable certes, mais assez éloigné de l’actualité brûlante.

Cela donne le sentiment aux millions de françaises et français unis sous un même gilet, que leur combat pour vivre dignement est secondaire pour Génération.s, un parti qui préfère se concentrer sur ce qui nous divise, plutôt que sur ce qui nous fédère.

 

Publicités

3 commentaires sur “Gilets Jaunes : Génération.s rate le coche.

  1. Ou alors, Génération.S est le seul mouvement à s’être bien gardé de se ridicule dans la récupération vulgaire, d’un autre mouvement née du peuple, et par le peuple ?

    Le gouvernement se vautre sur les GJs… le RN se vautre dans la récupération qui ne prend pas… la FI s’y jette tête la première sans plus de résultat. je ne parlerais même pas de Dupont Aignant, qui mérite encore moins d’attention. Même le PS s’y vautre !
    Aucun respect, juste de la petite politique.

    En revanche, votre article, désolé de vous le dire, est un vrai torchon. Vous affabulé. Vous racontez des choses qui ne sont pas vrai. Vous commentez des impressions, des avis qui n’existe que dans votre vision opposé et tout à fait sectaire de Génération.S.
    Au final, vous êtes pire que ce que vous dénoncez.

    Vraiment, le journalisme, ça vaut mieux que ça 😉

    J'aime

  2. C’est votre analyse qui est a cote2de la plaque, car Génération.s comprend le mouvement, mais ne cherche pas à le récupérer comme font presque tous les autres sans scrupule…Et les gilets jaunes ont dit eux même leur apolitisme..

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s