Politique

Pour Macron, les problèmes viennent surtout des pauvres qui « déconnent »

C’était prévisible, c’est plus fort que lui, le premier jour de grand débat national en France est une nouvelle occasion pour le président d’insulter copieusement les français.

La scène s’est déroulée au conseil municipale de Gasny, dans l’Eure, où le président effectuait un petit déplacement surprise en fin de matinée avant de rejoindre Grand Bourgtheroulde pour donner le coup d’envoi du grand débat national.

Au cours de cette visite au conseil municipal, le président a abordé plusieurs sujets avec les élus locaux, notamment celui de la pauvreté ; c’est à cette occasion qu’il aura lâché la phrase suivante « Les gens en situation de difficulté, on va davantage les responsabiliser car y en a qui font bien et il y en a qui déconnent ».

Une phrase indigne en tout point

Certains vont dire qu’il y en a assez des polémiques sur chaque petite phrase, qu’il faut arrêter de sortir les mots de leurs contexte… c’est vrai… et en même temps le caractère injurieux de cette phrase ne souffre d’aucune contestation.

Entendons nous bien :

Macron ne cible pas les « vilains chômeurs paresseux » (ce qui trouverait écho pour une partie de l’électorat de droite), mais les « gens en situation de difficulté » !

On englobe donc les chômeurs, mais aussi les travailleurs précaires, ceux qui sont en fin de droits, les petites retraites etc etc

– ils « déconnent », du verbe déconner qui peut avoir le sens de « plaisanter »

 

Des SDF sous un pont à Paris.
ah ah nous les pauvres qu’est ce qu’on se marre !

ou bien de mal faire les choses (plus probable au vu du contexte) à cause d’un défaut.

« Vous êtes viré ! Et veillez à réussir votre sortie ! »

 

On notera d’ailleurs le rapprochement étymologique entre le verbe « déconner » et le nom commun « con » qui, si on exclut la volonté du président de filer la métaphore autour du sexe féminin, revient à dire en gros :

« Les pauvres, on va davantage les responsabiliser car y en a des bien mais y en a aussi des cons ».

Avec ce genre de propos c’est sur qu’on va bien avancer dans le débat.

Fichier

Le président des riches et des enfoirés

Pour se mettre à la hauteur du grand débat national proposé par Macron, nous avons décidé pour la suite de cet article de nous élever au même niveau lexical que cet abruti de président.

Après tout de part ses propos, le président incarne une certaine droite décomplexée… il est donc logique que le gauchiste décomplexé réponde de la même manière pour avoir une discussion à bâtons rompus avec ce rapiat de Macron.

Déjà il faudrait rappeler à ce rapace qu’il est censé être le président de tous les français et pas seulement celui d’une classe bourgeoise et pétée de thune qui appauvrit la nation en s’octroyant 250 fois le SMIC par mois.

C’est sûr que s’étouffer en bouffant des petits fours tartinés au caviar, les fesses à l’air bronzant sur un yacht, est sans doute plus amusant que manger des pattes devant « Scènes de Ménage » ; mais c’est le devoir de la fonction de président de la république que de représenter tous les français.

Du coup ce neuneu de Macron pourrait commencer par s’abstenir d’entretenir la fracture sociale en tenant des propos faisant la distinction entre ses potes et lui d’un côtés et « les gens en situation de difficulté » de l’autre.

Fichier

D’autant plus que les gens en situation de difficulté comme il dit, il est bien content de les trouver quand il s’agit d’encaisser les taxes sur le gazole, le tabac, la TVA etc etc… Les gens en situation de difficultés sont les seuls qui resteront en France quoiqu’il arrive pour consommer et cotiser en dépit du fait d’avoir un guignol à l’Elysée.

Non seulement il entretient la fracture entre les gens en difficulté et les nantis, mais en plus il se permet de porter un jugement de valeur fort détestable sur la classe qu’il renie : « y en a qui déconnent« 

Mouais… c’est son avis à Manu mais chacun ses valeurs en même temps… quand la moitié de la population mondiale crève la faim qui déconne le plus ?

  • Le français qui demande juste à vivre dignement ?
  • Ou bien le grippe sou qui vient racketter toujours plus pour faire des cadeaux à une poignée de super privilégiés ?
Fichier
« Encore ces démarcheurs téléphoniques à la con… cette fois ci c’est le téléthon… Je donne rien moi, je ne suis pas comme ces nigauds »

En tant que président super intelligent (il parait), n’est-il-pas capable de comprendre qu’il y en a qui vivent modestement et qui prônent le partage sans adhérer à ce grand projet de s’engraisser toujours plus au détriment des autres par cupidité ?

Macron hors sujet

Derrière la petite phrase du président, on retrouve surtout cette volonté vicieuse de faire porter sur les pauvres la responsabilité actuelle des problèmes du pays.

Après tout le travailleur pauvre aura l’impression de gagner plus, si il voit que le chômeur d’à côté crève de faim… et l’argent récupéré sur le dos du chômeur finira bien sur dans les poches d’un grand patron souffrant d’avarice.

Sauf que cette thèse fumeuse ne pourra fonctionner indéfiniment.

Les Gilets Jaunes qui manifestent dans nos rues réclament aujourd’hui du pouvoir d’achat ; or par définition « Les gens en situation de difficulté » n’ont pas ce fameux pouvoir d’achat (sans quoi ils ne seraient pas en situation de difficulté CQFD)

L’illusion consistant à faire croire qu’un chômeur brasse tout le pognon du travailleur et instillée dans les esprits par Sarkozy finira tôt ou tard par tomber car la précarité touche de plus en plus de personne et le peuple se rend bien compte qu’il n’y a pas plus d’argent dans les poches d’un chômeur que dans celle d’un smicard.

Tôt ou tard, Macron et sa clique de nantis devront passer à la caisse car à trop tirer sur la corde, celle ci finira bien par céder.

 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s