Politique

Macron, victime de la censure ?!

Aujourd’hui, au lendemain de l’acte X du mouvement des Gilets Jaunes, les médias sont formels : le président remonte dans les sondages !

+ 4 points selon le baromètre Ifop pour le JDD, un regain de popularité bienvenue mais pas encore suffisant alors que 7 français sur 10 sont encore mécontents.

Ce qui est sur, c’est que le grand débat national qui se tient dans le pays est à l’origine de cette remontée providentielle.

Un débat super bien organisé

Les médias traditionnels l’affirment, face aux méchants opposants populistes sans idées qui ne font que de la récupération politicienne mal venue du mouvement des Gilets Jaunes, Emmanuel Macron se positionne en fervent défenseur de la république en menant tambours battants un profond exercice démocratique !

Il pose les vraies questions dans sa fameuse lettre envoyée aux français, avant d’apporter les vraies réponses dans une forme inédite de débat où le courageux président s’astreint à parler pendant 6 heures consécutives tout les trois jours !

Résultat de recherche d'images pour "macron"
« Heureusement que j’aime bien m’entendre parler. »

Les français se rendent-ils comptent de la difficulté de débattre seul ? Il pourrait convier des représentants syndicaux, des membres de l’opposition ou encore des Gilets Jaunes qui pourraient permettre au président de boire une gorgée d’eau entre chaque interruption impromptue mais non !

Droit dans ses bottes, le président assume la tache difficile consistant s’exposer dans la lumière pour nous illuminer de sa sagesse sur à peu près tous les sujets.

  • Les 80 km/h ? Oui il reconnaît que des fois c’est abusé… et en même temps des fois c’est important… du coup il réfléchira à la question et il apportera la solution adaptée.
  • L’ISF ? Oui il comprend que ça puisse choquer… et en même temps il pense que ça résoudra pas les problèmes… c’est pas comme les chômeurs qui déconnent… Qu’à cela ne tienne il va renforcer les contrôles sur les chômeurs et ça ira mieux.

Ce qui est sur, c’est que Macron a bien compris que ce dont avait réellement besoin les gilets jaunes, c’était des explications ! Les gilets jaunes sont de ceux qui comprennent vite, mais il faut leur expliquer longtemps.

Résultat de recherche d'images pour "gilets jaunes"
Un rassemblement de soutien au président
Résultat de recherche d'images pour "gilet jaune"
« On veut qu’il aille plus vite ! Plus loin dans ses réformes ! Ah pis aussi qu’une fois de temps en temps il nous rappelle son programme parce que… bon nous on vient de la campagne alors… cre nondidiou »

Le président peut encore mieux faire

La « remontada populaire » du président est lancée, de surcroît à la veille des élections européennes, ce qui est une bonne chose ; cependant il est sans doute possible de faire mieux pour garantir le bon vote des citoyens et l’extinction totale du mouvement des gilets jaunes.

D’abord, assurer la rediffusion du débat du président au moins une fois par jour et sur toutes les chaînes. En effet le président n’est qu’un homme (aussi divin soit-il) et il a besoin parfois de reposer sa voix. Des occasions malsaines où certains se permettent de perturber la bonne tenue débat en osant tenir des propos contradictoires.

Renforcer les contrôles sur la toile, véritable repère à fake news et trolls divers, les twitters, facebook et autres réseaux sociaux nuisent au grand débat national en rapportant parfois des thèses incompatibles avec le bon esprit républicain inhérent au débat voulu par Macron.

Résultat de recherche d'images pour "castaner"
« Y en a même qui osent parler de violence à cause d’une main ou d’un oeil éclaté… putain y a pas mort d’homme quoi ! Je suis sidéré ! »

Et enfin réduire les interventions des maires lors des sorties d’Emmanuel Macron, qui accaparent une grande partie du temps de parole lorsqu’ils posent des questions. On pourrait imaginer un bandeau défilant en bas de l’écran avec les-dites questions pour permettre au président d’avoir plus de liberté, de marge de manoeuvre, pour développer au mieux son débat.

Un président en bonne voie.

Ce qui est sur, c’est que le président est sur la bonne pente !

On imagine que si il pouvait doubler son temps de parole alors il réussirait sans difficulté à atteindre les 40 % de popularité.

Après tout il a trouvé la bonne formule consistant à laisser les français s’exprimer entre eux dans le bistrot de leurs village (Merci d’avoir libéré la parole monsieur le président).

Tout en garantissant la bonne tenue du débat lors de longs monologues où le président se met en danger, à s’exposer ainsi tout seul pour apporter les réponses.

Il pousse même l’exercice plus loin en fournissant aux français des petites fiches techniques, afin de s’assurer que les français lors de leurs discussions entre eux, restent bien dans le thème et évite de fausser le débat en tenant des propos s’éloignant du projet débat présidentiel.

Faudrait pas que ce débat vire à la confrontation d’idée… on est toujours en démocratie que je sache.

Heureusement, il reste des médias qui ont trouvé la solution afin d’aider au mieux la bonne tenue du débat, comme le Figaro qui publiait avant hier un article fort intéressant vu qu’il permettait un échange direct et sans concessions, entre Macron et lui-même.

Au moins avec ce genre d’initiative hautement démocratique on évite les errements erratiques dans la fange idéologique des groupuscules de séditieux.

Les français peuvent ainsi prendre conscience que la meilleure alternative à Macron, c’est Macron lui même… « les autres », ça n’existe pas.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s