Politique

Les gilets jaunes en baisse, forte hausse pour la connerie !

A l’origine des gilets jaunes il y avait un beau projet, un chouette idéal, donner un bon coup de pied dans la fourmilière étatique pour rétablir un minimum de justice !

Marre de trimer toujours plus, pour toujours moins de pouvoir d’achat, toujours moins de service publique… et à côté de ça on apprend que tel ou tel grand patron a empoché une poignée de millions comme indemnité de licenciement.

Eh oui c’est ça le nouveau monde : un monde où il y a ceux qui ne sont rien et qui se battent pour gratter quelques euros ; et ceux qui ne comptent le pognon qu’en million et qui donnent du fil à retordre aux petits commerçants.

Résultat de recherche d'images pour "bolloré"
« Z’avez de la monnaie sur un billet de 500 € ? »

Ceux qui empruntent sur 10 ans pour s’acheter une bagnole, et ceux qui payent comptant leur dixième voiture de luxe.

Ceux qui… mouais bon j’arrête on pourrait en faire plein d’autres comme ça ! Toujours est-il qu’il y a quelque chose de pourri dans ce nouveau monde qui ressemble fichtrement à l’ancien.

On pouvait espérer qu’avec les gilets jaunes, le système capitaliste en place allait être un peu ébranlé, qu’on allait enfin pouvoir poser nos miches autour d’une table histoire de discuter des vrais sujets :

  • Comment faire pour éviter qu’en 2020 il y ait encore des gens qui dorment dehors en France ?
  • Comment éviter de laisser des gens crever de faim alors que dans le même temps on n’arrive pas à refourguer nos bons produits français ?
  • Que fait-on concrètement pour lutter contre le réchauffement climatique ?

Mais entre-temps il y a eu le grand débat lancé par Macron, mené par Macron autour des idées de Macron… Si bien qu’aujourd’hui la seule question qui se pose est : comment aller encore plus loin dans la politique de Macron (et accessoirement celle qu’on nous ressort depuis 20 ans) !

En découle des bonnes vieilles propositions bien de droite qui ressurgissent sur la table et qui ne promettent rien de bon.

L’impôt sur le revenu pour tous

Il y a deux jours, Jacqueline Gourault la ministre de la cohésion des territoires et des relations avec les collectivités territoriales suggérait d’étendre l’impôt sur le revenu afin que tous les français le payent !

Beeen voyons ! C’est bien connu que les mouvements sociaux émanent souvent d’un sentiment chez les plus aisées qu’il faut davantage aller taxer les pauvres !

En tête de cortège chez les gilets jaunes, Jean-Luc Lagardère, Vincent Bolloré et quelques autres, main dans la main pour s’indigner de cette différence de traitement honteuse entre eux et la mère de famille isolée qui reverse rien de son RSA à l’Etat au titre de l’impôt sur le revenu…

Plus sérieusement, si il est vrai que moins d’un ménage sur deux paye l’impôt sur le revenu, peut être faudrait-il s’interroger justement sur le fait que moins d’un ménage sur deux ne gagne de quoi être assujetti au dit impôt ?

Car il faut bien rappeler au départ que payer l’impôt sur le revenu doit être perçu comme une chance, cela indique justement que vous gagniez plutôt bien votre vie par rapport à celui qui n’en paye pas.

D’ailleurs il n’est pas rare de trouver des artistes comme Jean-Jacques Goldman, qui se déclare ravi de payer des impôts en France et qui se plaigne même de ne pas en payer assez. (Sans doute y a-t-il un lien entre ce genre de déclaration et le fait que le chanteur soit toujours dans le haut du classement des personnalités préférés des français.)

Si réellement Jacqueline Gourault souhaite voir chaque français payer l’impôt sur le revenu alors qu’elle soit cohérente avec elle même en proposant un revenu universel d’existence qui soit à la hauteur de la première tranche de l’impôt sur le revenu et tout le monde applaudirait des deux mains !

Résultat de recherche d'images pour "Jacqueline Gourault"
« Si l’impôt sur le revenu pour tous passe, j’enchaîne avec l’impôt sur la fortune pour tous ! »

Or là… non… elle semble juste vouloir faire payer un montant (même minime genre 1 €) à ceux qui n’en paye pas… donc… si on résume : en cette période de troubles où le peuple fait savoir son dégoût pour l’injustice social, Jacqueline Gourault propose d’aller prendre un peu plus dans les poches des foyers modestes (ne payant pas l’impôt sur le revenu) pour éventuellement rendre un peu d’argent à ceux qui en ont le plus… et vous savez combien elle gagne, elle, pour proposer des trucs aussi brillants ?!

C’est fou cette manie de toujours chercher à accroître les inégalités pour résoudre le problème des injustices.

Au fond, sur le plan économique il est évident que ça ne tient pas debout… reste un aspect symbolique : en gros Jacqueline Gourault pense que si le pauvre gilet jaune qui gueule dans la rue, paye lui aussi un peu l’impôt, alors il comprendra de lui même pourquoi il est dans la merde et il acceptera son sort (car bien évidemment c’est lui qui finance son propre service public et les plus fortunés sont « perchés » ha ha c’est Jupiter qui l’a dit).

C’est oublier un peu vite que monsieur et madame tout le monde contribue déjà pas mal au travers des taxes et diverses contributions de-ci de-là.

Du coup, pour aller dans le sens de Jacqueline Gourault, pourquoi ne pas supprimer…au hasard… la TVA ? On supprime la TVA histoire de rebooster le pouvoir d’achat de tout le monde, et on compense en rehaussant l’impôt sur le revenu avec des tranches supplémentaires pour atteindre les plus fortunés tout en créant de nouvelles tranches afin que même les plus pauvres payent un impôt symbolique ?

De cette façon l’idée pourrait être sympa mais… non non… oublions ça, ça reviendrait à réformer tout le système fiscale et puis ça risquerait de réduire les inégalités alors… on oublie.

Le RSA conditionné

L’idée n’est pas nouvelle, la droite aime beaucoup et nous l’avait déjà proposé, Laurent Wauquiez a remis ça hier !

Le principe est simple : demander aux allocataires du rsa une contrepartie, genre des travaux d’intérêts généraux, si ils veulent continuer à toucher leurs aides.

Parce que à droite, on continue de penser que le problème du pays c’est tous ces « nantis assistés » qui profitent du système et pénalisent nos bonnes vieilles entreprises philanthropes.

Quand une usine délocalise et licencie des centaines de personnes qu’elle laisse sur le carreau, du point de vue de la droite c’est surtout la faute à toute cette vilaine main d’œuvre fainéante qui veut pas bosser ce qui pousse l’usine à partir ailleurs si elle veut survivre.

Résultat de recherche d'images pour "carlos ghosn prison"
« Puisque je vous dis que si j’ai détourné un peu d’argent, c’est à cause de Roger qui abusait sur les temps de pause… j’ai cru que le groupe allait s’effondrer alors j’ai voulu prendre des précautions. »

Car le marché de l’emploi serait (toujours du point de vue de la droite) saturé par les jolis offres d’emploi boudés par une poignée de branleurs trop occupés à se dorer la pilule au soleil avec les 500 € du RSA.

Ben voyons… du coup Laurent Wauquiez a la solution en condamnant tous ces paresseux à effectuer des travaux d’intérêts généraux, un peu comme on le fait avec les délinquants.

Résultat de recherche d'images pour "détenus"
« J’ai raté une convocation pôle emploi… »

Sauf qu’en pratique, lorsqu’on cherche un emploi, on se rend vite compte que la tache n’est pas aussi aisée que de traverser la rue : travail précaire, qualification et expérience requise, multitude de candidatures dès qu’une offre intéressante se présente.

Du coup on est en droit de se poser la question suivante : quelle tache Wauquiez compte-t-il confier a des gens qui n’arrivent déjà pas à trouver un emploi ? Et si ce dernier a des idées de travaux à confier, alors pourquoi ne pas les rémunérer au SMIC ?

On arrive dans une situation aberrante où des gens se retrouvent sans emploi car on n’a plus besoin d’eux sur des postes qui tendent à disparaître, et à côté de ça un président de région qui nous explique qu’il va contraindre les sans emploi à faire des travaux d’intérêt généraux pour mériter l’aumône.

Résultat de recherche d'images pour "enfants qui travaillent"
« C’est pour que maman elle continue de toucher les allocations familiales »

C’est pratique d’une certaine façon, imaginons une femme de ménage qui touche le smic aujourd’hui : on licencie ! Et derrière on récupère une femme de ménage docile qui bossera bénévolement pour continuer à percevoir son RSA.

Laurent Wauquiez réussirait en un coup à faire sauter deux « verrous » pour flexibiliser un peu plus le marché du travail : celui du SMIC et celui permettant au chômeur de refuser une offre d’emploi indigne ! Avec une lui on dégage une nouvelle forme de main d’œuvre qui sera forcée d’accepter tout et n’importe quoi pour toucher un simple RSA.

Résultat de recherche d'images pour "laurent wauquiez gilet jaune"
« Mettons que je vous fasse casser des cailloux toute la journée… vous quitterez les ronds-points du coup ? »

Les gilets jaunes ont bon dos

Quand on voit la nature des propositions qui fleurissent, on a bien compris que gilets jaunes ou pas, la politique continuera d’aller toujours dans le même sens.

Plus d’injustice, plus de précarité, pour permettre à nos entreprises d’être toujours plus compétitive ! Car lorsque vous faites partie de la classe dominante et que vous en avez les moyens, il n’y a qu’une chose qui vous obsède, c’est la croissance !

Se nourrir, se loger ou s’habiller, ce ne sont pas les préoccupations de Macron ou Wauquiez qui veulent plus de croissance, plus de technologie, plus de richesses car du pognon ils en ont et ils cherchent avant tout des moyens de le dépenser.

Reste à savoir jusqu’où va nous mener le grand débat ? Si on poursuit sur la dynamique actuelle alors on devrait bientôt avoir droit à la fin des 35 heures, la suppression d’une semaine de congé payé et l’arrêt des indemnités pour congé maladie.

Et l’impôt sur la grande fortune ? Au placard ! Après tout moins on en parle et plus les gilets jaunes dégringolent dans les sondages.

Ne reste de ce mouvement qu’une colère à qui l’on fait dire au fond, tout et n’importe quoi… avec la déliquescence d’une gauche atomisée et inaudible, en ce moment c’est surtout n’importe quoi !

Fichier

 

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s